Covid- 19 : Analyse et Ressources

Sujet d’actualité incontournable qui en panique certains et en agace d’autres, le COVID-19 et son virus le SARS-CoV-2, continue sa propagation pandémique pour arriver jusqu’en France.

Au milieu de l’immense radiation d’informations présentes, le CQFD vous propose son analyse et ses ressources pour aller plus loin.

En répondant tout d’abord à la question qui trotte dans toutes les têtes (et pas seulement celles des hypocondriaques les plus acharnés) :  

Va-t-on tous mourir ?  

Non…  

Non, le coronavirus n’est pas la nouvelle peste bubonique et nous n’allons pas tous mourir comme dans un film de zombies. Inutile de vous barricader chez vous avec des provisions pour 5 mois à venir. Inutile de faire une razzia sur le gel  hydroalcoolique et les masques, tout d’abord parce que d’autres pourraient en avoir plus besoin que vous (d’autant plus que ceux-ci sont loin d’être vraiment très utiles). Un lavage correct des mains avec du savon étant toujours plus efficace que des litres de gel hydroalcoolique. Et les masques FFP2 ne servant qu’à empêcher les personnes infectées de propager le virus. Faire des stocks et créer des pénuries de toutes pièces dans la panique reste plus dangereux qu’utile.

Mais… 

S’il ne faut pas céder à la psychose, il ne faut pas pour autant sombrer dans l’inconscience et le déni total. Il serait faux de comparer cette épidémie à une “simple grippe”, qui elle-même devrait être prise avec moins de légèreté. Car en effet si 2%[approximation grossière] (ou beaucoup moins pour la grippe) de morts ne paraissent pas vous effrayer, ou si savoir que la grande majorité des décès sont chez les personnes âgées, “fragiles”, et celles sujettes à des comorbidités vous rassure, – je vous laisse tout de même quelques instants pour profiter de ce soulagement agréable quoique égoïste –, laissez-moi vous rappeler une réalité: ces statistiques qui paraissent faibles peuvent en réalité représenter des centaines de morts, et chacune d’elle reste un évènement dramatique (même quand elles sont noyées dans le flot de panique constant). De plus, la majorité n’est pas la totalité, et des cas graves peuvent très bien survenir dans des populations moins à risques et les derniers jours l’ont bien montré. Mais répétons-le : pas de panique, il est encore possible de ne pas ajouter au drame la catastrophe (celle de la surcharge du système de santé).

Que doit on faire alors ?

Vous pouvez tout d’abord agir et éviter d’être un relais (conscient ou non ; bénin ou non) de l’épidémie. Il vous faut vous laver régulièrement et correctement les mains, évitez de vous toucher le visage (ce serait bête de s’auto-contaminer entre deux lavages de mains), évitez les contacts physiques (1 mètre de distance) et pratiquer les mesures de distanciation sociale (éviter les rassemblement et les autres). Dans le contexte de confinement et de phase d’atténuation alors que le virus circule partout sur le territoire, il est important de respecter ces consignes. Sachez également reconnaître les symptômes et ne surchargez pas inutilement les services d’urgences. Les anti-inflammatoires non stéroidiens (AINS) (ex : Ibuproféne) , qui ne sont pas à l’origine conseillés pour des pathologies respiratoires, sont soupçonnés de provoquer des complications dans le cas du Covid-19, évitez-les si vos symptômes semblent correspondre.

N’hésitez pas à aller voir les liens ci-dessous qui vous en dirons plus.

Quelques liens pour aller plus loin :

  • Comment distinguer les symptômes :
  • Les tweets de SciTania sur le coronavirus, des informations pertinentes et sourcées en français :  

En cliquant ici ou dans le tweet suivant :

  • Flattening the curve (en anglais) ou Comment gérer l’épidémie du coronavirus :  
  • Comprenez l’importance des mesures de distanciation sociale avec ScienceEtonnante :
  • Quelques simulations du Washington Post pour visualiser la propagation d’une épidémie

ici

  • Les études sur le COVID-19

Sur bioRxiv ; sur PubMed

  • Pourquoi le savon est plus efficace que le gel hydroalcoolique : (en anglais)

Si vous aimez la génétique, les mutations du Sars-cov-2 :  

La carte (à prendre avec détachement car un peu anxiogène mais toujours intéressante) :  

La fiche maladie de l’Institut Pasteur :

Bien sûr les différents sites et consignes institutionnelles :

  • Communiqué du laboratoire ECOFECT

ici

Les autres articles du CQFD sur le Covid-19 :

1 Comments