A la Découverte des… Eurycantha ( Phasme Cuir)

LES CHRONIQUES DU CQFD : chaque semaine retrouvez des chroniques sur le site du CQFD.
Aujourd’hui la chronique naturaliste ”A la découverte de…” avec l’AELBO, aujourd’hui : les Phasmes Cuir

Les Eurycantha sont des phasmes géants peuplant les forêts humides d’Asie du Sud-Est, pouvant atteindre les 13 cm de longueur. Bien que plus imposant que leur cousins plus petits à l’aspect de bâtons ou de feuilles, leurs habitudes sont très similaires en terme de régime alimentaire, tous les phasmes étant notamment connus pour raffoler d’une plante que peu de gens apprécient: les ronces.

Placides herbivores inoffensifs très appréciés en élevage, on les trouve sur les arbres et arbustes des forêts tropicales, se camouflant à la perfection grâce à leur mimétisme d’écorce et de jeunes feuilles (pour les juvéniles). Leur aspect épineux et sombre, qui pourrait effrayer certaines personnes un peu sensibles, lui permet ainsi d’échapper à de nombreux prédateurs voraces et non pas à terroriser les autres habitants de la jungle. Soyez sans crainte, les apparences sont parfois trompeuses!

Un de leur moyen de défense peut impressionner les premières fois: ils replient leur abdomen par-dessus leur corps pour saisir l’ennemi entre leurs pattes arrière dotées d’épines, à la manière d’un scorpion. Selon votre chroniqueur, cela doit également l’aider à intimider un agresseur potentiel.

Ces petites bêtes ont aussi la capacité d’émettre une odeur repoussante, à l’instar des punaises de nos jardins (attention, ça peut piquer sévère en cas de projection sur une coupure pour ces dernières). De plus, des témoignages racontent que les locaux des îles d’Asie du Sud Est utilisaient parfois les épines de certains spécimens pour en faire des hameçons.

La reproduction de cet Arthropode est assez atypique, comme chez Eurycantha calcarata qui, en plus d’un accouplement “commun” entre un mâle et une femelle, les femelles peuvent également s’auto-féconder. C’est ce que l’on appelle la parthénogenèse. Nous tenons aussi à préciser pour les puristes que leur classification est amenée à changer: leur clade phylogénétique est en effet grandement discuté et nécessite une mise à jour

Comme quoi, pas besoin de remonter au temps des dinosaures pour apprécier la compagnie d’ insectes géants!

Au plaisir de vous retrouver la semaine prochaine, un Naturaliste Sociopathe et Chacha Câlinothérapeute. <3

Sources:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Eurycantha_calcarata

https://fr.wikipedia.org/wiki/Eurycantha

https://alchetron.com/Eurycantha

https://m.espacepourlavie.ca/collections-insectarium/eurycantha-calcarata

0 Comments

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.