CQPS S1E9

Du sport !

Avec le froid arrive… la neige ! L’association Sportive de Lyon 1 organise deux week end de ski alpin/snow-board à l’occasion de l’ouverture de l’espace Killy (Tignes/Val d’Isère) dans des conditions exceptionnelles (23 au 25/11 puis 30/11 au 2/12) avec tout compris (Logement, pension, forfait, piscine, assurance…). Tous les détails du programme par ici : https://suaps.univ-lyon1.fr/activites/ski-et-snow-board-754455.kjsp

Mais si vous préférez juste profiter des raclettes et attendre la belle saison pour vous bouger, alors commencez à vous organiser car comme chaque année la section Run & Raid de l’AS Lyon 1 relance son projet Randonnée itinérante. Ce projet, c’est une randonnée en plus ou moins autonomie sur environ 4 jours habituellement entre fin Mai et Juin en montagne. Une première réunion d’information ayant lieu le Lundi 12 Novembre à 18h au Club Des Sports (Devant le Bâtiment SUAPS, campus de la Doua). Suivez ce lien pour en savoir davantage : https://evento.renater.fr/survey/reunion-projet-rando…-itxab72k

De l’art !

Cette semaine, ne manquez pas l’ouverture de la billetterie (gratuite !) pour le concert des étudiants organisé par l’auditorium de Lyon et qui aura lieu le jeudi 29 novembre prochain à 20h. Il offre la possibilité à 2100 étudiants de découvrir la musique symphonique gratuitement et face aux 104 musiciens de l’Orchestre national de Lyon ! Suivez ce lien pour plus d’informations : https://www.facebook.com/events/2122324238008690/

L’AECOR prend aussi les inscriptions pour son concert de samedi ! Par ici : https://studeal.fr/evenements/concert-aecor-x-hopital-des-nounours-17-novembre-2018_1576

Si vous êtes plutôt statique que musique, le musée des Beaux-Arts de Lyon vous propose la conférence de Bénédicte Trémolières, restauratrice de peintures au musée du Louvre et au musée d’Orsay sur le thème : “Les œuvres d’art sont périssables”. Elle aura lieu le vendredi 16 novembre à 18h30 au musée des Beaux-Arts de Lyon. Les inscriptions s’effectuent en ligne sur le site du musée : http://www.mba-lyon.fr/mba/sections/fr/activite-culturelle/activites-adultes/conferences

Et l’avenir alors ?

Si vous souhaitez vous réorienter dans vos études sachez que le SOIE organise un événement réorientation « Changer de Cap » le mardi 13 novembre à 12h dans le bâtiment Thémis. Ce forum a pour objectif de vous informer sur les procédures de réorientation en cours d’année et pour l’année prochaine, de présenter les rentrées décalées à Lyon 1 mais aussi de découvrir de nouveaux domaines de formations et de nouveaux centres de formation. Vous trouverez le programme sur ce lien : https://soie.univ-lyon1.fr/actualites/forum-reorientation-changer-de-cap–867046.kjsp?RH=SOIE-FR-NAV#.W-G8uTGNyUk. Notez aussi que le service vous accueille également tous les jours pour répondre à vos questions : https://soie.univ-lyon1.fr/le-soie/contact-et-acces/

Et si vous souhaitez continuer dans le milieu professionnel alors ne ratez pas le Forum entreprises Lyon 1, Jeudi 15 novembre au Double Mixte. Cette 5ème édition se déroulera  de 9h30 à 17h30 avec des conférences, tables rondes et pleins d’ateliers dont le programme est ici : https://forum-entreprises.univ-lyon1.fr/programme/?doing_wp_cron=1541877606.4482350349426269531250

Votre cours, avec un PC ou du papier ?

La plume est plus forte que l’épée – mais qu’en est-il du processeur ?

Vous avez sans doute réfléchi à adopter ou avez décidé d’opter pour l’ordinateur en cours, comme votre serviteur ; c’est en effet pratique pour prendre des notes rapidement, suivre le diaporama, faire des recherches complémentaires éventuelles… Cependant, une étudei parue en décembre 2016, reprise par le journal ScientificAmericanii et Slateiii, réalisée par Susan M. Ravizza, Mitchell G. Uitvlugt, Kimberly M. Fenn semble apporter une réponse en faveur du bon vieux couple papier-crayon.

Ces chercheurs ont mesuré les performances scolaires de 84 volontaires, tout en leur demandant de se connecter à Internet via un serveur proxy (une passerelle entre leur ordinateur et Internet) de manière à suivre leur navigation et en leur demandant d’estimer le temps qu’ils passaient à surfer sur Internet en cours.

Des usages non-académiques en cause

Il en ressort que les étudiants de l’étude passent en moyenne 40 minutes sur 100 du temps de cours en ligne pour des usages non académiques : consultation de réseaux sociaux, vidéos sur YouTube, mails, achats sur Internet. Cet usage est associé avec un risque plus élevé d’échec aux examens.

En revanche, seulement 5 minutes en moyenne sont consacrées à des usages plus adaptés : dictionnaire, diapos en ligne, recherches complémentaires… Ce qui ne permet pas d’avancer un effet, la quantité étant trop restreinte.

Cause, ou symptôme ?

Pour creuser plus profond, les chercheurs se sont demandé si cet usage non-académique n’était pas un symptôme d’un manque d’intérêt facilitant l’échec final plutôt qu’une cause directe de l’échec ; cependant, après analyse, les personnes ayant de bons scores comme de mauvais étaient affectées également par cet usage d’Internet et en éprouvaient les mêmes conséquences. L’usage d’Internet semble donc bien être un facteur de baisse des résultats indépendants.

Quelles conclusions tirer ?

Selon les résultats, ainsi que ceux d’autres études, montrant notamment l’efficacité supérieure des notes prises à la main contre celles prises à l’ordinateur, ainsi que le fait que les utilisateurs d’ordinateurs distraits peuvent distraire leurs camarades, il semble nécessaire de reconsidérer cette décision, surtout si la concentration n’est pas votre point fort.

Par ailleurs, en France, certains professeurs d’université en appellent, après l’interdiction des portables au lycée, à celle des ordinateurs à l’universitéiv.

Alors, que choisir ? Il peut être intéressant, entre l’interdiction et le laisser-faire, d’explorer une troisième voie, celle de la reconquête de notre attention : de plus en plus d’articlesv s’alarment de la guerre livrée à notre concentration par nos appareils, qui nous bombardent de notifications conçues spécialement pour attirer notre regard, à tel point que la Silicon Valley a même commencé à réagir en proposant de nous aider à nous débarrasser du problème qu’elle a elle-même créévi.

En conclusion, silicone ou crayon de papier, à vous de voir (et arrête de lire le CQFD en cours petit sacripant !)

i : http://journals.sagepub.com/doi/abs/10.1177/0956797616677314?url_ver=Z39.88-2003&rfr_id=ori%3Arid%3Acrossref.org&rfr_dat=cr_pub%3Dpubmed&

ii : https://www.scientificamerican.com/article/students-are-better-off-without-a-laptop-in-the-classroom/

iii : http://www.slate.fr/story/148602/etudiants-mieux-travailler-sans-ordinateurs

iv : https://www.liberation.fr/debats/2018/09/18/ordinateur-a-l-universite-combien-y-a-t-il-d-etudiants-dont-on-ne-voit-jamais-les-yeux_1679549

v : https://www.theguardian.com/lifeandstyle/2018/oct/14/the-lost-art-of-concentration-being-distracted-in-a-digital-world

vi : https://www.nextinpact.com/news/106568-android-p-assistant-photos-ia-au-secours-votre-bien-etre-et-google.htm pour Google par exemple

CQPS S1E8 (en avance)

#verdure

Mangeurs de légumes ? (ou devrais-je dire plutôt phytophage ?) Ne loupez surtout pas le prochain panier de fruits et légumes proposé par votre super association AVANZA ! Au menu: du chou, mais aussi des patates douces, des carottes, des pommes, des poires et même si vous le souhaitez, des oeufs !

Vous pouvez commander par Internet à cette adresse ou à leur local au Déambu (prévoyez 10€ en chèque ou espèces et 2 de plus pour les oeufs)

ATTENTION : La date limite pour commander est ce soir !! Dépêchez-vous !

#viepro

Comment s’intégrer dans la vie active ?

Le SOIE vous aide à vous préparer pour le Forum Entreprises Lyon 1 le 15 Novembre. Deux ateliers sont organisés :

  • Le mardi 6 Novembre de 13h à 14h pour découvrir les forums professionnels (salle 112)
  • Le mercredi 7 Novembre de 13h à 14h pour rendre son CV efficace (salle 112)

N’hésitez pas à y faire un tour et à y poser toutes vos questions ! Retrouvez toutes les informations sur le site du SOIE : soie.univ-lyon1.fr

#kultur

L’art est aussi au rendez-vous cette semaine !

Le théâtre Astrée vous propose de découvrir deux spectacles cette semaine :

Mercredi 7 Novembre à 15h15, la compagnie les décintrés (en costume) viendront présenter Paule, qui met en jeu un couple à l’aristocratie déchue et à l’histoire déjà longue. Pris de vitesse par le monde, ils organisent leur vie autour de la longue table qui les sépare et les réunit, autour de laquelle tout se joue.

Jeudi 8 Novembre, deux projections sont proposées autour de sujets scientifiques avec notamment les ondes et l’électrosensibilité à 12h30 ou encore le nucléaire à 18h18.

Venez nombreux !

 

Bilan de la Fête de la Science !

Bonjour à tous !

Comme vous l’avez sans doute su, la semaine dernière, c’était la Fête de la Science ! Alors, comment ça s’est passé ?

Tout a commencé un beau matin dans une salle de l’IUT Feyssine…

Pour rappel, nous étions présents le samedi 13/10, de 10h à 13h et de 14h30 à 17h pour présenter 5 ateliers dont 4 ont réellement eu lieu :

  • Un atelier « Vernis à ongles »
  • Un atelier « Ecriture invisible »
  • Un micro-trivial pursuit
  • Un petit questionnaire

Les deux premiers ateliers furent un grand succès auprès des enfants, toujours nombreux (et choupis) à la Fête de la Science ; ci-dessous notre responsable évènementiel d’élite en pleine expérimentation, pendant que votre serviteur est manifestement inspiré par la fenêtre :

Le trivial pursuit ne s’est pas révélé si trivial, surtout les questions qui étaient inspirées du merveilleux site de mon dessinateur/scientifique préféré de l’Internet, What if ? xkcd. Une des plus surprenantes :

Dans votre poche, qu’est-ce qui contient le plus d’énergie ?

  1. Votre briquet
  2. Votre téléphone
  3. Votre main
  4. Vos clefs

C : la main. La main d’un adulte pèse en moyenne 500gr ; la graisse et les protéines contenues à l’intérieur donneraient environ 500 watts/heure, soit 10 fois la puissance du briquet et même 50 fois celle du smartphone. Pourquoi les téléphones, alors, ne fonctionnent pas en brûlant du gaz ou des graisses ? Parce qu’il est plus simple de transférer une énergie électrique de la batterie au téléphone que de transformer une énergie chimique en énergie électrique.

Le plus intéressant de tous ces ateliers pour nous reste celui qui impliquait un formulaire, car il va nous permettre de faire des statistiques !

Les trois questions en vrai/faux étaient donc :

  • Les guêpes piquent et sont inutiles ;
  • Les ordinateurs sont intelligents ;
  • Le climat s’est déjà réchauffé par le passé, avant de refroidir.

A mon grand déplaisir (et sans grande surprise néanmoins vu l’heure à laquelle elles ont été rédigées…) elles étaient toutes plus ou moins mal formulées. Voici donc comment il fallait les comprendre et quelles étaient leurs réponses :

Les guêpes ne piquent pas [beaucoup] et ne sont pas inutiles : les guêpes remplissent des rôles importants de pollinisation et de biocontrôle en mangeant de grandes quantités d’insectes. Les guêpes qui viennent nicher dans les sandwichs un beau jour de pique-nique font partie de la famille des Vespines ; elles ne représentent que 1% de la totalité des espèces de guêpes. Il est donc incorrect de dire que les guêpes piquent : ce n’est pas le cas de toutes. On peut voir que les réponses sont assez correctes, peut-être à cause de la récente étude ayant buzzé (littéralement, krrrrrr) à ce sujet : « Why do we love bees and hate wasps » qui fut d’ailleurs l’inspiration pour cette question.

Les ordinateurs ne sont pas (encore)(humainement) intelligents : c’était par rapport à notre article précédent, « Intelligence artificielle et stupidité biologique ». Pour l’explication, voir ce dernier, donc. On note ici un important taux d’erreur, pouvant à la fois être expliqué par un discours marketing (« smart » chose), par l’âge des participants, et par le manque de clarté de la question.

Enfin, oui, le climat s’est bien réchauffé avant de refroidir, mais non, ça ne va pas bien pour autant pour nous : la question a été inspirée par une magnifique frise chronologique trouvée sur xkcd.com ; comme on peut le voir, la rapidité et l’ampleur du changement climatique actuel sont inégalés dans toute l’histoire de la Terre.

Alors, que dire, en conclusion ?

  • La Fête de la Science, c’est cool.
  • C’est très cool.
  • On y retournera l’an prochain 🙂

CQPS S1E7

Une petite faim?

Et si vous en profitiez pour aider l’association du master BMC ?

Afin de participer à leur financement, venez partager un moment convivial et manger des gâteaux ! Les bénéfices seront reversés à une association qui travaille dans la recherche médicale ; l’équipe prévoit également une série d’évènements pour réveiller La Doua avec entre autres une soirée le 30 Octobre au SupreM, des fois que vous passiez les vacances sur Lyon…

Dessinateur.trice, photographe, vidéaste ?

Sensible à la lutte pour l’égalité, contre les discriminations ? Vous avez découvert une autrice ou un auteur de BD engagé.e ? La mission égalité œuvre depuis 2004 en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes et contre tout type de discriminations au sein de l’Université. Elle veille à ce que la dimension de l’égalité entre les femmes et les hommes, la lutte contre toutes les discriminations soient intégrées aux réflexions et actions de l’établissement.

Cette année, contribuez au blog de l’équipe afin de le rendre plus participatif! Envoyez vos contributions à egalite-diversite@univ-lyon1.fr, elles seront publiées après avis du comité de lecture.

Fatigué ?

Surmené ?

Et si vous faisiez une pause ?

Profitez-en, à l fin de la semaine, c’est les vacances (ou pas…) !

Interview de l’AECOR

Bonjour à tous !

Le logo de l’AECOR

Comme on trouvait qu’il y avait plein d’assos cools sur la fac, et que plein de gens ne les connaissaient pas, on s’est dit qu’on allait en parler. Aujourd’hui du coup, on accueille l’AECOR !

Bonjour l’AECOR ! Pouvez-vous vous présenter, vous et votre association ?

Bonjour et merci pour cette initiative ! L’AECOR ce sont des lettres compliquées pour définir l’Association des excentriques coincés de l’opiniâtreté rurale, non je rigole, évidemment l’AECOR c’est l’association des étudiants de la Chorale et de l’Orchestre de Rockefeller !

Des gens très intéressants, passionnés, des fois un peu trop, de la musique, qui se réunissent toutes les semaines pour partager cela, chanter, jouer, trimballer leur instrument avec fierté dans la fac jusqu’à notre fameux lieu de rencontre : une salle mystérieuse dans laquelle tous les lundis et mardis résonnent des bruits curieux qui forment au final des morceaux de musique bien sympas.

Une fois notre programme au point, nous le présentons en concert et nous reversons les bénéfices des places vendues à une ou plusieurs associations à visée humanitaire et/ou qui s’investissent dans le monde de la santé. Et voilà ! La musique réchauffe les cœurs !

Comment fonctionne votre asso au quotidien ? Je suppose que vous avez des répétitions ? A quel intervalle à peu près ? Sont-elles toujours au même endroit ?

En effet, la musique c’est magique mais ça se travaille quand même, enfin travaille… J’utilise un gros mot pour définir un moment convivial de répétitions hebdomadaires pendant lequel nos chefs, étudiants dans la vie, comme nous les adhérents, nous entrainent à répéter des chansons ou des morceaux d’orchestre.

Le lundi de 18 à 20 heures, nous accueillons nos choristes au beau nombre de 40 environ en ce début d’année, avec Yannis, notre chef de chœur, en formation de Direction de Chœur. Nous chantons tous ensemble, avec différentes voix réparties, et apprenons à nous écouter, faisons de belles vocalises, des exercices un peu bizarres des fois mais je n’en dirai pas plus…

Le lendemain nous retrouvons dans la même salle, en IML 2B, à la Faculté de Rockefeller, Chloé et Gaby, nos chefs d’orchestre qui rassemblent un orchestre composé de divers instruments, de l’accordéon jusqu’au violoncelle, en passant par le violon, les flûtes, la trompette, le piano (de l’asso) … Et bien sûr, aucun instrument n’est refusé et tous les niveaux sont accueillis bras ouverts, d’ailleurs avis aux musiciens, nous cherchons et recrutons activement, nous voulons enflammer des scènes, mais les pompiers ne se sont pas déplacés car ils estiment que ça manque encore de feu !!!

Et ainsi de suite, chaque semaine, jusqu’à ce que le programme soit établi pour le présenter en concert, notamment le 17 Novembre prochain au Théâtre Astrée, à la Doua, à vos agendas !

Nous intervenons également et sommes sollicités souvent pour participer à des soirées, animer des évènements, des GALAS et nos adhérents bénéficient de ces bons plans et ont même des avantages grâce à des partenariats que nous créons. Nous venons justement de solliciter la Maison de la Danse pour avoir des réductions sur des places, et même des magasins de musique !

Avez-vous beaucoup d’adhérents ? Quel est leur niveau ? Tous sont-ils de Rockefeller ou certains viennent-ils de La Doua ?

On compte en moyenne 80-90 adhérents dans l’association ! Avec une quarantaine active dans la chorale et un peu moins dans l’orchestre, et parmi eux 13 membres du bureau qui gèrent tous les évènements, la communication, les concerts, les adhésions, les inscriptions à nos week-ends adhérents, et puis tous les aléas d’une association.

Tout le monde, de tous réseaux étudiants, de la Doua, de Rockefeller, d’ici et de l’au-delà, tous niveaux confondus est invité à se joindre à nous, nous avons des gens du Conservatoire, de l’ENM, comme nous avons des autodidactes, ou des amateurs, notre seul critère est… La passion de la musique !! Et même ça j’ai envie de dire, qu’on apprend à l’avoir parmi nous.

Quelles sont les démarches à faire pour adhérer ?

Quel vilain mot que démarche… Je dirais plutôt… Voyons voir… « Comment je fais pour faire partie de cette équipe de fous ! ». Mais en soit c’est très simple : nous vous intéressons, vous nous rejoignez en répétition à la chorale ou à l’orchestre pour tester ou même directement adhérer selon un formulaire que nos secrétaires concoctent et postent en plus en ligne sur notre groupe « adhérents » pour y avoir accès tout le temps. De plus, nous avons désormais une plateforme en ligne, avec une application, nommée Studeal qui vous permet de nous suivre et d’adhérer et de payer directement via l’appli, la modique somme correspondant à l’adhésion.

Nous sommes toujours joignables sur notre page Facebook « Chorale Orchestre AECOR » pour toutes questions.

Comment peut-on vous suivre au quotidien ?

Nous avons envahi le réseau… Nous avons une page Facebook, un site Internet, www.aecor.fr, un compte Instagram, des vidéos avec un compte Youtube, un groupe Snapchat, et nous partageons nos évènements sur tous les réseaux étudiants, dans les journaux, sur les panneaux lumineux, nos flyers, nos affiches de rentrée et de concert, nos ecocups… Bref, si vous ne nous avez pas vus…

Avez-vous des grands projets à venir ?

Déjà un souvenir mémorable, la participation au Téléthon l’année dernière à Paris, au Pavillon Baltard, en tant que représentant de la FAGE et des étudiants de France. Et cette année, un gros concert le 17 Novembre à Astrée, au soir, pour tout public, un autre vers Mars Avril, la date tombera prochainement, et très vite notre participation au Congrès des Staps, le 27 Octobre avec un projet innovant mais disons… surprise ! Et tellement d’autres rencontres et partenariats à venir pour soutenir des causes humanitaires et de santé.

Merci beaucoup à Hannah pour ses réponses ! J’espère que vous avez apprécié ce portrait, et si oui stay tuned, CQFD+AECOR devraient faire de belles choses à l’avenir !