CES GENS QUI VONT NUIRE À NOS REVISIONS À LA BU – Deuxième partie

Parce que nous sommes tous le nuisible de quelqu’un d’autre

La période des révisions n’est toujours pas terminée et nous sommes nombreux à continuer à nous entasser dans le temple du travail : la Bibliothèque universitaire. (Sauf que dans ce temple ce n’est pas l’encens qui fume, mais les cerveaux). Malheureusement, comme nous l’avons découvert dans la première partie, certaines personnes semblent tout faire pour venir ruiner vos révisions. Voici donc la deuxième partie de la liste des personnes qu’on aurait envie de jeter hors de la BU :

giphy (4)

“Tchao, bye bye !”


[Si tu n’as pas lu la première partie de cet article : ça se passe
ici ! S
inon, bonne continuation]


Les groupes de travails

Il y a deux types de groupes de travails : ceux qui ont des box et qui n’ont pas conscience du bruit qu’ils font, et les autres. Ce deuxième type de groupe va donc  se placer sur une table et discuter à voix basse, s’engueuler à voix basse, monter le ton à voix basse, tout ça parce qu’il ne sont pas d’accord sur la police à utiliser ou la couleur pour le titre du poster. Merci. Certains groupes vont même prendre 3 tables pour leur poster. Dans les deux types de configurations, il arrive souvent que lorsqu’une personne vienne demander le silence, le bruit reprenne 5 minutes après. Faut dire que c’est un travail de groupe, pas simple de le faire sans communiquer.


Les stressés de la vie

Révision rime souvent avec période de stress ce qui nous amène aux personnes qui ont la bougeotte. On citera en vrac toutes les personnes qui “cliquetiquent” leur stylo, ainsi que toutes les personnes qui tremblent et font trembler le sol et les tables.

Un tremblement de terre ? non, juste Regis qui panique pour les révisions de PC2I

Un tremblement de terre ? non, juste Regis qui panique pour les révisions de PC2I


 Les ambianceurs

Toutes ces personnes qui écoute de la musique à fond. Pas de la musique apaisante de relaxation. Non ! Du bon gros dubstep-trance des familles. Complètement normal !!


Les Christina Cordula en herbe

giphy (11)

Les personnes qui se mettent du vernis. Ce n’est pas le cas de figure le plus courant, nous vous l’accordons, cependant à la rédaction nous avons déjà eu l’occasion d’être victime de l’odeur du vernis qui vous monte à la tête et ce dans un espace où l’aération n’est pas optimale.


 Les absents

siegealice

Trois étudiants recherchant une place libre

Toutes les personnes qui sont parties mais qui continuent d’occuper une place vont te faire rager. Si tu n’as pas de place, tu rages, si tu as une place mais que la personne à oublié son téléphone en vibreur (voire en sonnerie) sur la table au moment où TOUS ses amis décident de la contacter, tu rages aussi.


Les malades

Pourquoi vous êtes ici ? On comprend bien que votre vie est nulle parce que vous êtes malade et qu’en plus vous devez réviser, mais pourquoi faire partager au monde entier ces moments où votre corps vous rejette intégralement ? Non seulement, vous faites du bruit mais en plus vous êtes très certainement contagieux ! C’est pas très fair-play comme logique ” Je suis malade pendant les révisions, ce sera votre tour le jour de l’examen” ! On vous souhaite tout de même un bon rétablissement ! 


Les paumés

Certains d’entre vous semblent oublier l’existence d’Internet ou même des bouquins de la bibliothèque pour répondre à leurs interrogations. Ainsi nous avons la chance de subir leurs innombrables allées et venues auprès de leur camarade possédant la science infuse. Du moins, on suppose que c’est la raison de leur déplacement … qui sait ?

giphy (3)


En conclusion, nous sommes tous le chieur d’un autre, respectez-vous, n’hésitez pas à cordialement demander à une personne de faire attention à son comportement s’il dérange et n’attendez pas que quelqu’un le fasse pour vous en râlant, parce que les gens qui râlent, ça nuit vraiment aux révisions!

POZ

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *