Category Archives: SCIENCES

Et ron et ron petit patapon _ Nuit à la BU (2h)

Nous sommes discrets telles des panthères (ou pas) Voilà, il est 2h, l’heure à laquelle ma petite panthère domestique doit réclamer sa pitance à coups de miaou et de ronrons dans les oreilles. Et d’ailleurs (transition de malade) le ronronnement reste un des plus grands mystères chez nos amis félins, mais aussi la base de la « Ronron-thérapie » développée par Jean-Yves Gauchet, vétérinaire à Toulouse. Alors comment ça marche ? Commençons par le commencement, qu’est-ce que le ronronnement ? Beaucoup de théories sont

Nos astuces pour profitez de l’éclipse ce 20 mars, entre 9h et 12h !

L’éclipse est également le moment d’inaugurer l’année internationale de la Lumière. Dans ce contexte, des lunettes seront distribuées gratuitement place Bellecour vendredi matin. Pour le reste des événement en Rhône-Alpes, consultez le site officiel lumiere2015.univ-lyon1.fr ! Pour aller plus loin une autre B.D. au sujet de l’éclipse est proposée par le dessinateur Lépitech. Elle est surtout à destination des profs et des parents.   Bonne éclipse à tous !

Mystère et croc de pomme !

Caricature d'Alan Turing.

L’Histoire d’ Alan Turing, génie du XXème siècle.       Informatique, cryptographie, morphogenèse, intelligence artificielle… Comment un tel savant a-t-il pu en arriver à se donner la mort en croquant une pomme qu’il avait empoisonnée ? Pourquoi ce génie a-t-il été rejeté par l’Angleterre, son pays natal, lui qui s’est intéressé à de nombreux domaines scientifiques et a participé à la victoire des Alliés au cours de la Seconde Guerre mondiale ? C’est tout le drame d’Alan Turing, homme brillant

Quatre mille mètres sous la glace – une porte vers la vie extraterrestre ?

Enfermé sous la glace, le lac Vostok, du nom de la station russe située quatre kilomètres au-dessus, reste encore une incroyable source de découvertes. Il s’agit du plus grand lac subantarctique – avec un volume de 5400 m3 -, et c’est par exemple là qu’a été enregistrée la température la plus basse sur Terre : -90°C. De plus, il semblerait que son écosystème soit très singulier :

Le Tore Plat et sa modélisation en 3D (partie 1)

Cela vous a sans doute échappé, mais il se trouve que l’année dernière, une équipe de mathématiciens-informaticiens, composée de Saïd Jabrane, Vincent Borrelli (tous deux membres de l’institut Camille Jordan de Lyon 1), Damien Rohmer de C.P.E. Lyon, Francis Lazarus du C.N.R.S. de Grenoble et Boris Thibert du Laboratoire Jean Kuntzmann de Grenoble, s’est retrouvée publiée dans une grande revue scientifique. Ce sont les premières personnes dans l’histoire à avoir représenté en 3D un plongement isométrique du tore plat dans

« Older Entries Recent Entries »